topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

29/10/2010

Communication Electorale à la presidentielle

Pendant  15jours  de campagne électorale  les différents états major ont déployé toute la panoplie d’outils de communication. Nous allons commenter l'utilisation des outils de communication et strategie des differents candidats. Commentaires...

Lire la suite

13/10/2010

Le marketing politique tout azimut est il a l’avantage des candidats ?


En cette période de pré – campagne présidentiel je voudrais échanger avec vous sur l’option du tout marketing. En d’autres termes, Le marketing politique tout azimut est il a l’avantage des candidats ?

Pour définir les termes on dira de façon synthétique, que le marketing c’est la science ou l’art de vendre un produit ou un service.

Un produit est le résultat d’un processus. Ou le résultat une action. C'est-à-dire un élément nouveau disposant de ses caractéristiques propres qui naît d’un processus. On peut donc dire que un produit marketing est un élément sorti tout droit des techniques et processus marketing.

Lorsque qu’on sait que l’objectif premier du marketing est uniquement de vendre on peut sans risque de se tromper affirmer que un pur produit du marketing politique est un produit sans valeur intrinsèque qui est présenté aux électeurs sous un jour favorable grâce à des artifices publicitaires en vue de le faire élire. Illustration : nous avons, ici à Abidjan, la foret du banco. On peut s’y promener pour rien du tout. Mais cette même promenade peut par le jeu du marketing et de la publicité être présentée comme le sommet des activités écologiques et du passe temps utile et sain. Conclusion on va payer un petit paquet pour faire cette même promenade.

Pour un homme politique qu’est ce que ça donne ?

Un individu qui n’a aucune valeur positive est présenté comme étant un condensé de valeurs positives ; donc la personne à élire. En réalité ce produit marketing politique est du pipeau. Rien de tout ce qui est dit sur lui n’est vrai. A la vérité une telle option ne résiste pas à l’épreuve du temps. Et le retournement d’opinion dans un contexte démocratique est très difficile à gérer. Ca pourrait être des difficultés à faire passer ses idées et décisions. Or que vaut un dirigeant dont les décisions ne sont pas exécutées ?

Il n’y a que dans un contexte de non démocratie que le tout marketing politique peut prospérer car la finalité est la contrainte pour faire passer ses décisions. Cela est il encore possible dans cette Cote d’Ivoire qui à connu la crise de 2002 et les événements de 2004 avec l’armée française ?

A bientôt...