topblog Ivoire blogs

29/01/2009

EVALUATION DU MARCHE


Il est indispensable de s’assurer qu’il existe une clientèle en nombre suffisant pour garantir la pérennité de notre affaire. Il est donc nécessaire de faire une étude du marché.
Définition :
Faire une étude du marché, c’est mettre en place une démarche méthodique et systématique pour repérer son segment de clientèle.
Elle peut se faire de deux manière : soit formelle, soit par observation directe.
Etude Formelle :
L’étude de marché est confiée un cabinet et nécessite de gros moyens. Cette solution est plus adaptée au grandes entreprises et organismes.
l'Observation directe :
Elle consiste, pour le promoteur, en l’observation attentive de son milieu en vue de repérer ou détecter une opportunité d’activité. Le promoteur devra aussi poser des questions et écouter les commentaires et remarques au sujet des activités commerciales de son environnement. Si l’on veux par exemple ouvrir un restaurant a un coin de rue, on peut par exemple venir là a midi observer le nombre de personnes qui passe par cette rue a midi.
L’on devra répondre aux questions suivantes
La rue est elle fréquentée ?
Est ce que ma cible passe là en grand nombre ?
L’on doit aussi observer la concurrence : existe-t- il déjà une activité similaire a la mienne dans les environs ?
Quel est leur prix ?
Qu’est ce que je peux offrir de plus que mes concurrents ?
Qu’est ce les clients aiment, mais ne trouvent pas chez mes concurrents ?
Voilà autant de questions que l’on peut se poser avant de se lancer.

Même si l'observation ou l'etude de notre marché nous donne des signes positifs, nous ne sommes pas pour autant assuré a 100% de reussitte.
Il nous faut analyser l'aspect commercial de notre projet

ce qui sera l'objet de notre prochaine rencontre.

15/01/2009

Entrepreunariat I (suite)

logo-photo-paysage-photographies_de_paysages.jpg
Comme nous le voyons un entrepreneur n'est ni un opportuniste, ni un philantrophe. C'est un individu qui a une idée et qui se donne les moyens de la transformer en une affaire rentable.
Il n'est pas un individu qui est a l'affut de tous les moyens pour se faire de l'argent. Mais n'oublions pas pas qu'il n'a pas fait voeux de pauvreté. Donc il fournit des efforts pour satisfaire une clientèle qu'il a reperer et cette activité lui procure des revenus pour se prendre en charge et donner des revenus a ses collaborateurs.
Certains diront, mais comment fait -on pour que ça marche? Comment monter une activité qui marche?
Si il n'y a pas de formule magique, il existe des techniques, qui si elles sont appliquées peuvent accroitre les chances de succès.
A voir pour la suite.

11/01/2009

Entrepreunariat I

Je voudrais partager avec vous quelques reflexions sur l'entrepreunariat. Pour eclairer les jeunes ou toute autre personne qui veut se lancer . Ce ne sont que juste des reflexions personnelles que je veux partager avec vous.

qu’est ce qu’un entrepreneur.
« L’entreprenariat individuel, c’est la volonté d’une personne de se démarquer, d’acquérir plus d’indépendance et de liberté sans qu’intervienne une autorité. »
Régis Labeaume, de la Fondation de l’entreprenariat au Canada. C’est donc, un individu qui veut se prendre en charge financièrement en utilisant ses idées, son / ses qualité(s), son talent et parfois son argent.
Il observe, analyse son environnement, son secteur d’activité, son marché et la concurrence élabore un plan d’affaire et met en œuvre le plan d’affaire.
Cinq valeurs
Il est généralement admis que la culture entreprenariale repose sur cinq valeurs que tout le monde met en pratique à divers degrés dans sa vie personnelle : la créativité, le leadership, le sens des responsabilités, l’autonomie et la solidarité.
On trouve des idées grâce à la créativité,
et c’est le leadership qui nous permet de les communiquer à un groupe.
Quand on s’engage à respecter un objectif, on affiche son sens des responsabilités.
Et, si l’on fait preuve d’autonomie quand on décide de son avenir,
on est solidaire quand on favorise l’entraide autour de soi.
« Ce sont avant tout des valeurs humaines et elles sont toutes liées. Lorsqu’une personne entreprend un projet en considérant chacune de ces cinq valeurs, elle a toutes les chances de réussir »,
Je pense que la premiere chose a faire lorsqu'on veut entreprise c'est de savoir ses forces et ses faiblesses
AUTO-EVALUATION
Faire l’auto évaluation avant de se lancer dans un projet vise a nous permettre de savoir si nous avons les qualités, la motivation, les appuis et/ou si nous avons conscience des éventuels risques que le projet pourrait comporter.
Motivation :
Pourquoi, je veux me lancer à mon propre compte. Plusieurs raisons peuvent servir de motivation. Le désir d’indépendance financière, désir de se mettre a son propre compte. Sortir d’une situation de chômage, devenir riche etc.
Toutes ces raisons sont bonnes et valables pourvu qu’elles soient suffisamment forte pour nous pousser a nous lancer a notre propre compte.


Compétence :
C’est ce que l’on possède comme connaissance ou expérience en relation avec le secteur dans lequel l’on veut s’engager. Cela peut être un diplôme, ou une expérience professionnelle, ou la pratique du secteur d’activité.
Les contraintes :
Les contraintes regroupes toutes les obligations ou charges qui influencent la vie familiale du promoteur cela peut être les obligation administratives ou les obstacles dont le promoteur doit tenir compte. Exemple faiblesse financière ou technique
Les appuis :
Ce sont tous les éléments qui viennent nous soutenir d’une manière ou d’une autre dans la réalisation du projet. Ils peuvent être d’ordre professionnel, familiale, ou institutionnel.
Dans l’analyse il importe de soigneusement étudier la motivation, les compétences, les contraintes et les appuis pour le projet. Un accent particulier doit être mis sur les compétences.